Jeunesse Sportive de Magnac sur Touvre : site officiel du club de foot de MAGNAC SUR TOUVRE - footeo

Faits divers

6 novembre 2013 - 17:03

Bagarre lors du match Vars-Mons: le spectateur hospitalisé témoigne

Evénement autour de la rencontre Vars-Mons dimanche dernier, 2 équipes dans la poule de notre équipe A...

Retour sur les faits :

Un joueur de Mons au tapis, nez cassé, oeil au beurre noir et arrêt de travail de neuf jours en poche. Deux spectateurs mouchés, dont un encore hospitalisé. Le match de football de quatrième division de District Vars-Mons s'est terminé en jus de boudin, ce dimanche.

Le match, qui s'est soldé par une victoire de Mons 3-2, ne s'était pourtant pas révélé très tendu. Un seul carton jaune distribué par l'arbitre officiel, quelques mots échangés. Sans plus. Mais au coup de sifflet final, tout a dérapé.

Selon Christian, un joueur de Mons, les supporters de son équipe aurait manifesté un peu trop bruyamment leur joie. Les Varsois n'auraient pas aimé. "Ils ont dégoupillé. Moi, je revenais vers le vestiaire. Quand je me suis retourné, j'ai vu mon père à terre. J'ai voulu intervenir , j'ai pas eu le temps. Pleins de gars me sont tombés dessus". Ça a marronné sec.

Evacué par les pompiers, Christian se fera opérer du nez mercredi. Dès ce lundi après-midi, il a déposé plainte auprès des gendarmes de Mansle.

John Bineau, le président de Vars, confirme les débordements. "Deux spectateurs qui n'étaient là que pour voir du football ont aussi été évacués par les pompiers. L'un d'eux est d'ailleurs toujours hospitalisé. Nous aussi nous allons porter plainte", décrit-il, préférant ne pas rentrer dans le détail des responsabilités.

Retour sur le spectateur hospitalisé :

Il n'est sorti de l'hôpital qu'hier, mais ne sait pas encore si son oeil se remettra totalement des coups reçus dimanche, à la fin du match Vars-Mons. "Pour l'instant, j'ai trois jours d'ITT. Mais mon oeil ne s'est pas rouvert et faut que je retourne voir l'ophtalmo". Dimanche, David s'est rendu au match de 4e division de district Vars-Mons. "Juste pour voir le match. Je ne suis pas de Vars, je ne connais aucune des deux équipes", dit-il. Il le jure: "Tout ça, c'est la faute des deux équipes. Avant même la mi-temps, ils ont passé leur temps à se chambrer et à se lancer des noms d'oiseaux".

A la fin de la partie, David ne sait pas comment tout a dégénéré. "Je n'ai pas vu le début". Ce qu'il a vu, en tout cas, c'est plus d'une dizaines de personnes "des deux équipes" s'empoignant et se distribuant des châtaignes. "Ça a fait une grosse bousculade et une petite dame est tombée. Moi, je me suis approché pour relever la dame. Pendant que je la relevais, j'ai pris un coup de bâton dans la cuisse, je ne sais pas pourquoi. Je me suis retourné et là, l'arbitre de touche de Mons m'a mis un coup de bâton dans l'oeil avec son drapeau. Je sais pas s'il m'a confondu avec quelqu'un d'autre ou s'il n'était pas content".

David, lui, y a laissé un oeil. Transporté à Girac par les pompiers, il y est resté hospitalisé 24 heures. Il a aussi porté plainte auprès de la brigade de gendarmerie de Mansle qui va avoir un sacré boulot pour démêler les fils de cette bagarre de fin de match.

Commentaires

Aucun événement

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU